Remise des prix 2017

Voici qu’après 1 mois de cinéma, d’échanges et de rencontres vient de se terminer la 5ème Edition du festival de cinéma « IL PARAIT QU’EUX ».
Une cinquième Edition plus mûre qui, grâce à l’enthousiasme, l’implication et la confiance de tous, a pu se dérouler parfaitement.
Un festival qui, à travers ses 48 séances de projections en Essonne et à Paris, a su mobiliser à la fois  les établissements scolaires (collèges et lycées) et également le tout public.
Voici les résultats des votes des différents publics :

Prix des Collégiens :

« MAMAN(S) » de Maimouna Doucouré

Prix des lycéens :

« LE BLEU BLANC ROUGE DE MES CHEVEUX » de Josza Anjembe

Prix du public :

« GOUT BACON » de Emma Benestan

Merci à tous.
Au plaisir de vous retrouver l’an prochain !

Toute l’équipe de YA FOUEI 

 C’est pas en s’enfermant qu’on s’en sort 

Si le cinéma rapproche les Hommes, les murs semblent s’obstiner à vouloir les séparer.
Et des murs nous ne manquons pas d’imagination pour en créer de nouveaux en permanence.
Murs de béton et de barbelés derrière lesquels nous disparaissons en pensant nous protéger.
Murs de préjugés, murs d’incompréhensions, murs d’insultes ou murs de silences.
Murs invisibles qui enferment et séparent, mettant les gens dos à dos, constamment sur leurs gardes.
Murs qui tuent, assomment, écrasent…

Mais aucun mur, si haut ou épais soit-il, ne retient pour toujours les idées ou les Hommes. Alors pendant que certains murs cèdent et que d’autres se construisent, cette année encore nous faisons le pari qu’à travers le cinéma, votre humanité et nos intelligences soient les brèches dans ces forteresses d’ignorance. Que chaque pierre retirée de ces murs, comme une invitation à nous rencontrer, soit un hommage à nos ancêtres … les humains. Car dans la vie réelle comme au cinéma chaque histoire singulière est bien une histoire universelle.
Venez (dé)faire le mur.

Greg Ruggeri
Directeur Artistique du festival